Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jerome

Le plan communal de sauvegarde utile ou non ?

Tout le monde parle des entreprise et je suis le premier touché en qualité d'indépendant. Mais qui se soucie de l'organisation de la gestion de crise dans les petites communes???

Préventeur de métier et élu depuis 2014, nous avions un PCS (plan communal de sauvegarde) sur notre commune.

il est plutôt complet :

sommaire - PCS commune d'Entrammes

La plupart des situations envisagées est renseigné.

Toutefois, ce document n'est qu'indicatif et porte sur des sujets connus. Il est difficile d'envisager une période de confinement là où on ne l'a jamais connu. c'est toute la limite de l'anticipation. De plus cette limite porte sur l'anticipation du travail à distance avec des équipements très inégaux entre agents et élus, entre geek (ou presque) et personne ne disposant pas de PC car n'y trouvant aucun intérêt.

Le PCS a un mérite, il donne un cadre.

En complément de ce document, nous disposions d'une vingtaine de fiches réflexes allant de l'accident routier majeur (y compris TMD) au glissement de terrain en passant par les inondations.

Les élections passées ont parfois augmenté les tensions au sein des collectivités par un deuxième tour en attente et des passations entre "ancienne" et "nouvelle" équipe inconfortables.

Sur notre commune, nous sommes 8 sur 19 à repartir, ce qui a simplifié la gestion humaine de cette crise parmi les élus et les agents. Toutefois, il faut composer avec des personnes "fraiches" et d'autres qui pensaient s'arrêter là. Sans politique aucune, je trouve que le compromis trouvé est plutôt positif car dans les cas, nombreux, où l'entente est bonne, cela fait une équipe élargie avec de multiples compétences.

 

Alors comment avons nous géré ce début de crise ?

Directif dans un premier temps : comme c'est mon domaine de compétence, en qualité de préventeur et ayant participé directement à des gestions de crises sur des aspects sanitaires, environnementaux et humains, j'ai pris la main :

 - mise en place d'un n° de tel spécifique et d'une ligne mail il y a deux semaines

 - Questionnaire aux associations, il y a également deux semaines sur les demandes et les personnes se portant volontaires.

 - Mise à l'arrêt de l'activité des agents en dehors d'activités nécessaires (temps du midi pour la garde du personnel soignant, inspection des locaux par les services techniques 2/semaine.

 

Participatif dès la mise en confinement ou presque :

 - réunion entre nouveaux et anciens élus le samedi 21/03 via gotomeeting pour un débrief des actions et idées de chacun(e) face à ce risque "nouveau" - malgré la nouveauté du travail via visio avec des gens qui se connaissent peu, chacun(e) a trouvé son positionnement rapidement.

 - Mise en place de groupes de travail avec un objectif : assurer une répartition des tâches à réaliser sur la semaine du 23 au 27 mars 2020 pour chaque groupe tout en constituant, a minima, des binômes voire des trinômes en cas de malades à venir.

 - nos groupes sont organisés autour des associations et commerces ; des professions de santé ; de la mise en place des référents ; des bénévoles ; de la continuité de la banque alimentaire et des services ADMR, ainsi qu'un groupe de coordination composé de 7 personnes.

Nous en sommes désormais à la 3è réunion en "plénière" avec un temps de réunion, hier soir de 35 min car nous passons dans une nouvelle phase

 

La phase autonome

Chaque groupe est en capacité à avancer sur son sujet tout en rendant compte à l'équipe de coordination. le temps nous étant compté, nous devons être aptes à identifier les réussites et les dysfonctionnements dans chaque domaine.

 

Rôles et mission de quelques agents :

La secrétaire générale à la mission du retour d'expériences. Elle note tout ce qui se passe sur la commune pendant cette période.

Notre agent d'accueil, répertorie tous les bénévoles de la commune et les demandes du type, impression de documents scolaires,...

La comptable assure la continuité financière de la commune et s'assure qu'il n'y a aucune rupture dans les paiements.

un agent assure l'accompagnement périscolaire des enfants de professionnels de santé.

 

Malgré tout, il nous a fallu une semaine/10 jours pour nous mettre en route :

 - latence latine ou française des premiers jours

 - trouver une organisation "à distance"

 - discours national compliqué les premiers jours (en fait depuis début mars et le choix ou non de maintenir les élections)

 - un PCS inadapté (incomplet)

 - Une nouvelle équipe qui n'a jamais travaillé ensemble

 - et sans doute de nombreux autres points,....

 

Malgré tout, le PCS est fondamentalement utile. Sans lui, une collectivité perdra beaucoup de temps dans son organisation.

Sans le PCS, les informations sont dans les têtes du maire et des adjoints, qui d'ailleurs ne l'estiment pas nécessaire car "ils savent". Et c'est bien là le drame, sans écrit dans certaines communes, on perd l'historique avec les personnes.

à votre écoute

Jerome

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article