Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jerome

C'était annoncé et il semble que cela devienne une réalité. Le serpent de mer qu'est la pénibilité, j'avais des craintes, n'a pas fini son chemin.

Espérons seulement que la réforme de la santé et de la sécurité au travail ne va pas entrer dans le jeu des négociations de la réforme des retraites. Une fois de plus nous irions prendre des décisions sur le compte de la passion et non de la raison.

Le vieillissement au travail est une réalité que nous constatons dans tous les pays industrialisés.

La prévention des risques professionnels est une voie de travail et de solutions pour identifier, évaluer, puis orienter vers des solutions plus ou moins pérennes les acteurs concernés.

  • La prévention en 2020 doit être pragmatique autant que règlementaire.
  • La prévention en 2020 doit être innovante autant que traditionnelle.
  • La prévention en 2020 doit être collective autant qu'individuelle.
  • La prévention en 2020 doit être managériale autant que portée sur les opérateurs de premier rang.

La Prévention est systémique et une organisation  transforme l'essai du climat à la culture de prévention à cette seule condition.

A chacun de l'intégrer.

Jerome

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

henri 26/01/2020 17:12

Hello !

Et oui... on entend souvent parler de pénibilité ces jours-ci à propos de réforme de la retraite !

Je ne sais pas si des pénibilités (celles "réglementaires" du code du travail) plus ou moins supprimées vont être réactivées ou redéfinies mais personnellement je suis assez sensible à l'idée de moduler l'âge de départ à la retraite en fonction de la pénibilité "réelle" des parcours professionnels des uns et des autres plutôt qu'en fonction de leur appartenance à certaines entreprises ou activités.

Les "régimes spéciaux" (militaires, SNCF, EDF, GDF, RATP, Banque de France, marins, Comédie-Française, Opéra de Paris, mines, élus de l'assemblée nationale, clercs de notaire, agents du port autonome de Strasbourg) bénéficient de conditions de départ à la retraite globalement plus favorables notamment en âge (à juste titre dans certains cas). Mais par exemple on n'y trouve pas les ouvriers du bâtiment qui pourtant ont l'espérance de vie socio-professionnelle la plus courte du fait de la réelle pénibilité de leur activité professionnelle... Or, bien que ces salariés puissent souvent bénéficier des dispositions de retraite anticipée pour "carrière longue", ils ne peuvent pas pour autant partir aussi tôt que les régimes spéciaux plus favorisés.