Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jerome

Les statistiques AT-MP de l'année N-1 n'ont jamais été publiées avec autant de décalage. A l'heure ou l'automatisation devrait accélérer les process et permettre d'une vision de l'année N-1 à l'approche de l'été, dans quelques jours, il se sera passé un an et aucune donnée statistique relative aux CTN n'a vu le jour.

La fréquence des AT a augmenté de 2.9%.

Les 3 premières causes restent les chutes (plain pied et hauteur - il est curieux de mélanger les deux qui n’ont rien à voir en terme de prévention!), les manutentions manuelles (de la même manière ce 50% relève certainement des disparités importantes) et l’utilisation d'outillages à main.

Il est surprenant de ne pas voir un nombre de jours perdus affiché clairement dans cette première publication. Les 22 millions(M) indiqués mélangeant les TMS et le mal de dos ???

Selon les derniers chiffres connus (2017), nous avions  ~10 M de jours perdus suite à MP et 40M suite à AT.

L'augmentation des AT peut avoir plusieurs causes.

L'un des constats qui n'engage que moi tourne autour de l'accueil et la formation. ces deux éléments fonctionnent encore plutôt mal pour leurs nouveaux entrants. Cette défaillance  est mise en exergue lorsque le marché de l'emploi se tend. Encore un avis très personnel : les vidéos animés avec leurs tests intégrés sont de piètres compensations à l'absence d'une réelle politique d'accompagnement / formation ou tutorat sur le terrain. Rendre impersonnel ce premier contact avec l'entreprise ne contribue pas à une perception humaine de l'entreprise (pour ceux qui se soucient de QVT et d'image, ça parle!)

Et si en France nous avons toujours un taux de chômage important, la grande majorité des entreprise a des difficultés de recrutement. Une fois la "perle rare" trouvée, elle doit être opérationnelle à 110% l'accueil et la formation peuvent passer au second plan.

Bonne lecture de ce document sommaire, je vous ai joint également une analyse rétrospective de 2010 concernant l'évolution des AT sur le long terme. Les graphes sont intéressants, ils devraient, pour une plus grande pertinence, être croisés avec l'évolution de la population salariée industrielle. Les accidents diminuent fortement depuis 50 ans et nos populations les plus exposées sont sans doute moins nombreuses.

Un point d'attention concernant les MP, ce sont les troubles psychiques reconnus qui augmentent de 23% pour se rapproche de 1000 cas reconnus en 2018.

Bonne fin de semaine, bons marchés de Noël

 

Jerome

 

 

 

Baisse des AT sur le long terme étude de 2010.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

fred 06/12/2019 10:59

Merci GRIPHE pour la veille documentaire.
Suis je le seul surpris par l'absence du "taux de fréquence" (et "taux de gravité") dans la totalité de leur publication ?
Ce indicateur conventionnel aurait il été abandonné par les caisses au profit de l'indice de fréquence ? Pour ma part j'utilise les 2, mais avec une affection particulière pour le TF.
Le changement de mode de calcul et de comparaison national nous fait perdre nos références historiques.
Et si l'indice de fréquence prend bien en compte le nombre des salariés, le volume d'heures de chacun reste une variable que le TF effacait....

Jerome 06/12/2019 12:21

Salut Fred, le Tf est maintenu, a priori, dans les analyses par code NAF ou CTN. Mais cela reste un indicateur peu compréhensible du grand public, l'If est plus lisble car sans lien avec le volume horaire. Il est vrai que nos références sont Tf et sans odute plus le Tf2 que le Tf1 désormais.
merci et bon WE
jerome