Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

Chaque préventeur utilise la pyramide de bird ou la pyramide d'heinrich, nous sommes nombreux également à faire référence au rapport de Villermé entre la première et deuxième révolution industrielle. La courbe de Bradley est souvent utilisée pour évoquer la maturité de la S&ST au sein d'une organisation. Certains utilisent également le modèle de Reason pour illustrer la survenance d'un événement non souhaité.

 

Toutes ce références et bien plus encore sont très intéressantes car tirées d'exemples concrets. Il ne faut donc pas hésiter à en jouer et à les utiliser au quotidien pour illustrer la répartition des ces accidents ou pour changer la perception d'un accident en tirant d'un arbre des causes un modèle de Reason déployé.

Ces outils ne doivent pas servir uniquement de référence car les auditeurs s'en lassent et dans une animation auprès d'industriels il est important d'appliquer un contenu adapté.

 

La courbe de bradley doit aider les managers à se positionner individuellement. Il peut être intrésessant pour le manager d'évaluer le ressenti de chacun en matière de maturité et d'implication globale au sein de l'organisation.

 

Chaque outkervern-et-rubise--1991-.jpgil comme la courbe de décroissance de perception de la gravité ou d'occurence par Kervern et Rubise (1991) est intéressant à utiliser.

Dans mon entreprise actuelle, nous avions une sinistralité des moins d'un an d'ancienneté relativement importante.

Cette population représentait, en 2006, 27% des accidents avec arrêt de l'entreprise. les moins de 1 mois étant très peu accidentés alors que les 1 mois à 1 ans très accidentogènes.

Cette courbe permettait d'expliquer la rupture de la perception du risque après le premier mois pour retrouver une "sinistralité" quasiment en phase avec les objectifs voire en deça après la cinquième année d'ancienneté.

Pour les managers cette courbe est parlante.

 

il faut savoir s'appuyer sur des thèses connues et reconnues et qui semblent parfois éloignés du terrain pour le préventeur afin de faire le parallèle avec des situations rencontrées que l'on peut avoir du mal à argumenter/expliquer.

 

Commenter cet article