Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

Préventeur, comme je l'ai déjà évoqué, cela fait un peu plus de 15 ans que je fais ce métier. Après un DUT HSE obtenu à Colmar, j'ai eu un licence en gestion et valorisation des déchets... ce qui m'a fait aterrir dans un grand Groupe international tourné vers l'environnement, le transport et l'énergie. J'y suis resté 7 années et depuis je suis dans l'agro-alimentaire (1er dans son domaine).

Les IUT HSE combien sont-ils aujourd'hui ? et les licences, les masters, les formations en tout genre...

Comment faire le tri, quel profil choisir quand on recrute?

 

je suis d'avis lorsque nous avons un poste à pourvoir sur nos sites à ouvrir très largement depuis les DUT jusqu'au diplôme d'ingénieur. Mais existe-t-il réellement un diplôme d'ingénieur tourné vers la santé et la sécurité au travail comme le CNAM en délivrait il y a encore quelques années?

 

L'envie de l'Homme doit être ce qui pousse le préventeur, alors à ce titre il faut vouloir apprendre et être curieux lorsque l'on parle de prévention des risques professionnels.

Ainsi, une formation de base est de mon point de vue une nécessité mais ce qui importe le plus est de la faire croître, de s'intéresser.

Cette formation de base doit aider dans un contexte industriel d'aujourd'hui à maîtriser un minimum des sujets comme le risque chimique, les base de l'ergonomie, les risques biologiques,...

Une formation de base et l'approche scientifique aide à assoir ce sujets.

 

L'envie prime pour apprendre et aller de l'avant.

 

@+

Jerome

 

P.S. rien n'empêche chacun de valider des acquis pour obtenir tout ou partie d'un diplôme. C'est un bon moyen de se remettre en cause et se confronter à des universitaires.

Commenter cet article