Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

L'ergonomie est définie comme "l'adaptation du travail à l'homme par la mise en oeuvre de connaissances scientifiques relatives à l'homme et nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés par le plus grand nombre avec le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité" définition adaptée par la Sté d'Ergonomie de langue Française (SELF).

 

Dans le cadre du dossier pénibilité et des mesures à mettre en oeuvre pour améliorer l'aménagement des postes de travail, l'approche ergonomique est à privilégier pour agir à la fois sur les critères :

  • manutention manuelle
  • postures pénibles
  • gestes répétitifs

voire(l'approche de je propose ici est moins vraie sur ces critères) le bruit, la T° et les vibrations.

 

Dans mon entreprise actuelle, nous travaillons avec divers ergonomes externes. Cette démarche est relativement récente. Ainsi, pour l'avoir vécu, je conseillerai au préventeur qui ne dispose pas de ces compétences de privilégier une approche pluridisciplinaires dans les projets (production, maintenance, méthode, ...) afin d'avoir une vision globale des tenants et aboutissants du projet. Dans ce cas, chaque intervenant peut être qualifié "d'acteur ergonomique".

 

quelques consultants ou cabinets en ergonomie :

 - Métro-ergo

 - SL consultant

 - solutions productives

 

En complément de ce travail, nous avons utilisé, trop peu de fois à mon avis, un outil formidable d'aide à la conception ergonomique d'un poste de travail. Un pôle de réalité virtuelle existe à Laval (53).

CLARTE est un à la fois un centre de recherche et un pôle de transfert de ses technologies vers les collectivités et les industriels.

L'idée, dans notre cas, est de pouvoir, avant la construction d'un nouvel outil, valider les flux et les contraintes pour les utilisateurs.

Le futur poste ou la future ligne de travail est transmise par le fabricant sous format numérique pour une "transformation" en 3D. Ensuite, les futurs utilisateurs de cet équipement se rendent sur place pour tester à l'échelle 1 le poste de travail dans une situation immersive 3D.

A cette occasion, les opérateurs se trouvent à travailler sur leur futur poste, il est ainsi possible d'appréhender au mieux l'environnement, mesurer les contraintes et corriger les éléments nécessaires.

Au-delà de l'approche "poste de travail", l'entreprise trouve ici un véritable levier d'intérêt social par la participation active des personnes concernées par le projet voire du CHSCT.

Il faut néanmoins se faire accompagner par une personne ayant des connaissances en ergonomie afin de ne pas omettre quelques aménagements ou ne pas générer d'autres contraintes par des changements.

 

Je ne peux que vous conseiller la visite du site de CLARTE et prendre contact avec eux.

Les tarifs pour modéliser et intervenir concrètement sur un poste de travail sont de 3.000 à 4.000 euros.

 

Commenter cet article