Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

 

journée mondiale S&ST28 avril : la journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail.

 

Instaurée en 1996 par le mouvement syndical mondial, cette journée a été reprise en 2003 par le Bureau International du Travail (BIT) afin d'en faire un événement partagé à travers les fondements de l'OIT, c'est à dire son fonctionnement tri-partisme et le dialogue social. Vous trouverez, à partir de ce lien, le message du directeur général du BIT (en anglais) à cette occasion.

 

Au-delà de cette journée, symbolique, il faut noter le rôle essentiel du BIT dans les conventions, réglements et lois aujourd'hui en place dans le monde.

Le travail de fond mené par cette instance est sans égal pour la santé et la sécurité au travail.  

Si dans nos pays, aujourd'hui, certains engagement du BIT nous semblent dépassés, il est important que cette organsiation existe pour combattre le travail (l'exploitation) des enfants et veiller aux risques générés par les évolutions au fil du temps.

 

Le BITa demontré à plusieurs occasions l'importance et l'intérêt partagé de promouvoir la santé et la sécurité au travail. Que ce soit à travers l'expertise développe par un salarié dans le temps, la réduction de l'absentéisme en évitant les ATet MP, le fait d'éviter un arrêt de production, les coûts induits par un accident ou une maladie professionnelle,... Les sujest de S&ST ont toute leur place au sein de l'entreprise.

Le message porté par le BIT " a safe work for a decent work" prend tout sons sens autant pour les organisations patronales que syndicales.

Chaque préventeur pourra trouver des informations très intéressantes dans les publications.

Pour les plus courageux (dévoreurs d'informations), je conseille vivement l'encyclopédie de la santé et de la sécurité au travail qui est un ouvrage de référence, complet et pertinent sur de nombreux sujets de S&ST qu'ils soient techniques ou organisationnels voire selon les activités.

 

Jerome

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article