Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

Les outils d'aide à l'évaluation du risque chimique commencent à être connus et employés par de nombreuses entreprises.

Cl@rice a fait ses preuves ainsi que d'autres outils mis en ligne gratuitement ou par des Stés spécialisées (Toute chose étant égale par ailleurs, il faudrait être un peu déconnecté pour payer un outil par ailleurs disponible sans aide du porte-monnaie...)

 

L'ultime outil mis en ligne, très récemment est celui développé par les services de santé des Pays de la Loire avec pour support, leur toxicologue Catherine BARAT.

Colibrisk.png

 L'outil se décompose en une partie informatique (fichier excel avec des macros, prévu pour 1.000 lignes) et une partie documentaire reprenant la démarche d'évaluation du risque chimique dans sa globalité.

 

Il ne s'agit pas ici seulement de mettre à disposition un outil informatique car l'objectif est d'assister toute entreprise dans sa démarche de réduction des expositions au produits chimiques bien au-delà de l'obtention d'un score nous indiquant s'il y a danger ou pas.

 

Dans ce cadre, les services de santé des Pays de Loire vont organiser dans les prochains jours des 1/2 journées d'informations visant à appréhender ce sujet et proposer aux entreprises intéressées un suivi individuel.

 

Un seul regret, que l'INRS ne prenne pas ce sujet à bras le corps pour s'engager avec les ministères concernés dans une appréhension globale du sujet et ainsi éviter aux industriels de se trouver confronter à des situations ubuesques entre les différents services de l'état intervenants dans les entreprises...

 

 

Ce sujet des agents chimiques dangereux est remis en avant avec ces outils.

Cependant, il tarde à devenir un sujet de société. L'impact sur l'environnement n'est pas le seul, les Hommes au sein des entreprises sont les premiers touchés par des risques mal connus même si le réglement européen tend à faire évoluer ceci.

 

Jerome

Commenter cet article

theos 01/05/2016 11:39

la prevention des risques chimiques reste un enjeux majeur notamment par la meconniassance des interactions de produits entre eux. en effet si dans les fiches de données securité l'on retrouve les indications contre indications, on est complétement demunis lors de mélange de ses produits.
http://theos.fr/reach-les-risques-chimiques-en-entreprise/

safetyfirst 01/05/2016 18:15

bonjour, merci de ce complément même si l'article auquel tu fais référence date de 2013, il a été complété par un article seirich par la suite.
je suis allé voir ton blog. tu es consultant risques/prévention seul, en équipe ?
jerome@hsseassist.com
Jéôme