Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Jerome

Bonjour,

la semaine passée, la condamnation tombait dans le procès France Télécom. un procès, à la fois vis à vis de la personne morale et, vis à vis de plusieurs dirigeants. Si l'entreprise avait prévenu qu'elle ne ferait pas appel, ce n'est pas le cas de plusieurs dirigeants.

"Didier Lombard, l'ex-numéro 2 Louis-Pierre Wenès et l'ex-DRH Olivier Barberot ont été condamnés à un an de prison, dont huit mois avec sursis, et 15.000 euros d'amende"

" Certes, pour le tribunal, « il ne s'agit pas de critiquer les choix stratégiques d'un chef d'entreprise, notamment celui d'une politique de déflation des effectifs », mais il faut que celle-ci « demeure respectueuse du cadre légal et fixe un objectif accessible sans recourir à des abus ». Cependant, « les moyens choisis » pour atteindre l'objectif de 22.000 départs en trois ans fixé par le plan NExT en 2007-2008 par la direction de France Télécom « étaient interdits », assène le tribunal qui rappelle qu'« il faut concilier le temps et les exigences de la transformation de l'entreprise avec le rythme de l'adaptation des agents qui assurent le succès de cette transformation ». " -extrait les échos article du 23/12/2019.

je vous avais transmis la vidéo réalisée par Le Figaro (http://www.hsseassist.com/2017/09/mes-videos-thematiques.html) suite au procès cet été. Elle illustre de manière plutôt objective la situation de l'époque.

Il n'est pas certain que ce jugement change beaucoup de chose dans les managements d'entreprises. Il est presque certain cependant que parmi mes collègues consultants ils vont être nombreux à  agiter le chiffon rouge afin de vendre du conseil en RPS et organisation d'entreprise.

Si dans le cas d'Orange, sous réserve des appels engagés, la responsabilité de l'entreprise et de quelques cadres semble acquise, la transposition n'est pas évidente à d'autres entreprises.

Chaque entreprise a sa propre culture, son propre style de management, son organisation,...le risque se situe dans l'isolement de ses équipes dirigeantes. Ainsi, il est possible de prendre une voie dangereuse et sans issue parce que cela a toujours fonctionné jusqu'à maintenant (le fameux, "on a toujours fait ça!"). Au grand dam de certains membres de CODIR ou COMEX, pour se renouveler, une entreprise doit sortir de ses baronnies et de ses acquis (l'intérêt individuel prime sur l'intérêt de l'entreprise).

Aujourd'hui, il s'avère que ce jugement ouvre la porte a une réparation potentielle à l'ensemble des salariés France Télécom de cette période (article ci-dessous).

Prévenir  reste la meilleure façon de limiter les risques pour les équipes et le dirigeant. Faut-il accepter d'un côté et de l'autre les critiques et les voies menant au changement (http://www.hsseassist.com/2019/05/organisation-du-travail-et-rps-l-oeuf-ou-la-poule.html)

belle fin d'année.

Jérôme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article