Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jerome

Comme tout consultant, je me tiens informé du marché et des évolutions de tendances dans les recrutements en HSE. J'ai lu l'annonce ci-dessous très récemment.

cette annonce est mise en ligne par un cabinet de recrutement pour le compte de son client.

je vous laisse la parcourir :

"Voici ce que vous aurez à faire :

Vous serez en charge de responsabiliser les salariés en les sensibilisant aux comportements à risques. Plus spécifiquement vos missions seront les suivantes :

- Améliorer le niveau d'attention général au sein de l'usine,
- Analyser les comportements à risques des salariés afin de concevoir des solutions adaptées et les concrétiser à travers une vulgarisation des consignes de sécurité,
- Mettre en place une méthode adaptée à la culture du site, d'analyse périodique voire systématique des comportements et des situations à risque pour créer une culture d'anticipation et de conscience de ces derniers,
- Animer des ateliers de formation successifs sur la maitrise des gestes quotidiens (rangement des outils, mauvais réflexes, port des équipements de protection...),
- Faire évoluer les états d'esprit pour stopper les déclarations d'accidents du travail trouvant leur origine réelle dans la vie privée,
- Observer, analyser, communiquer, éveiller les consciences,
- Viser à atteindre un objectif de zéro accident avec ou sans arrêt.

Cette description n'est pas limitative, elle prend en compte les principales responsabilités."

 

Le comportement individuel des salariés, l'éveil des consciences, faire évoluer les états d'esprits,...,

A aucun moment dans cette offre, il n'est fait mention des encadrants, du directeur et du CODIR.

Faut-il le rappeler, la prévention des risques fonctionne par son approche systématique et globale. Il est dangereux d'opposer approches traditionnelles et culturelles des risques. L'une et l'autre sont liées pour la performance d'entreprise.

Cela passe par son engagement personnel de dirigeant autant que par l'engagement du salarié de premier rang.

a vos avis

belle fin de semaine

jerome

Solutions Griphe Conseil

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article