Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

Bonjour,

hier après-midi, j'ai assisté au départ en "retraite" de Jean-Louis DAUTIN directeur de Clarté. Ce pôle créé en 1996 s'est toujours tourné vers les nouvelles technologies de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée. Basé à Laval, il travaille historiquement en liens étroits avec de nombreux industriels exigeants et fleurons de l'industrie française.

Je suis arrivé sur Laval(53) en 2003 à la faveur d'un nouveau job et en 2006, j'ai eu mon premier contact avec Jean-Louis et son équipe.

La première utilisation de cette technologie, pour ma part, date de 2007 ou 2008. A l'époque nous étions partis d'une feuille blanche pour la conception d'une nouvelle ligne de contrôle produit. L'idée de cette ligne n'étant pas claire, j'avais fait réaliser un plan basique par nos équipes de dessin qui nous avait servi de base.

En revoyant cet extrait de notre séquence de test, je me rends compte, une nouvelle fois, du chemin parcouru par la technologie et les équipes sur la définition et les fonctionnalités de l'outil... Et je me souviens de mon étonnement face aux apports de cette pratique :

 - un travail en équipe avec une vision identique du projet

 - une compréhension des contraintes et du fonctionnement de la ligne par les opérateurs de premier rang très simplement

 - un apport social par une participation conjointe de toutes les strates de l'entreprise.

En bref...une gestion du changement simplifiée par une implication et une imprégnation de ce changement...et une réussite technique de son projet assuré.

Depuis cette "époque", ce SAS cube a évolué. Il est devenu plus précis par une meilleure résolution (projecteurs BARKO, je crois). Il est possible de coter en temps réel la contrainte TMS selon la grille RULA, et, cela existait déjà d'organiser une session distante pour échanger sur un projet devant être réalisé à l'étranger (éviter des déplacements).

Cette technologie, abordable, reste peu connue et de nombreux industriels continuent à "on a toujours fait comme ça" et ne voient pas l'intérêt d'une simulation 3D immersive (Hier matin, j'étais chez un industriel IAA du grand ouest qui pourrait disposer de l'outil 3D immersif à moins de 2h de son siège social et qui pérennise des schémas en place depuis très longtemps.)

Pour côtoyer des entreprises qui cherchent des sources d'économies, on peut placer cet outil comme un vrai levier d'optimisation des schémas de conception/achat/installation d'équipements et constructions en tout genre. C'est également un vrai levier social par son partage visuel et concret du changement.

Clarté comme un pôle innovant et précurseur a permis, sous la direction de JL DAUTIN, l'émergence de nombreuses start-up locales (HRV, realyz, Haption, INOD,...) et des exploitants de solutions comme AF'ERGO.

Que vous soyez préventeurs, dans des bureaux méthodes, conception, industrialisation, mécanisation,... prenez le temps d'aller sur les sites internet de ces sociétés et voyez cette technologie à votre portée pour développer de nouveaux horizons à vos business.

 

Jérôme

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article