Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

Bonjour,

en ce début d'année, je me suis dit qu'il fallait revenir, une fois n'est pas coutume sur les indicateurs utilisés par chacune et chacun en santé et sécurité au travail.

Tf, Tg, If, Ig,... sont autant d'indicateurs plus ou moins repris institutionnellement et qui ne sont qu'un pâle reflet de la situation des entreprises.

L'une de mes convictions étant la courbe de maturité de la S&ST (courbe de Bradley pour beaucoup), je me demande s'il est possible ou non d'objectiver et donc mesurer une entreprise à l'aune de cette courbe ?

En complément, peut-on s'objectiver à travers l'une des pyramides de Bird - Heinrich ou Tye-pearson?

je suis persuadé que les mesures et indicateurs doivent être avant tout pro-actif avec une contrepartie qui est : suis-je en capacité par ces mesures de justifier, évaluer un nombre de sinistres potentiels évités???

A travers la courbe de maturité de la S&ST, je suis convaincu, que l'on peut, à chaque étape trouver les indicateurs qui permettront à chacun de s'évaluer :

Ex. Le cas d'un risque de chute de plain pieds :

- des matériels sont au sol fréquemment et obligent les personnes à enjamber pour passer.

- les places sont définis pour chaque matériel et la procédure défini le rangement normal

- les places définies ne sont pas toujours idéales et l'encadrement cherche une solution rapide aux problèmes en concertation avec les personnes de terrain

- Pour les dysfonctionnements constatés, la personne en poste adapte elle-même les contours des rangements et échange avec ses collègues pour valider ses choix. l'encadrement félicite ses Hommes de terrain des bonnes pratiques.

Pour ces 4 possibilités, on peut trouver des maturités différentes et je pense que nos indicateurs pour être pro-actifs doivent évoluer vers l’échange terrain de la prévention en tenant compte du classement de situations rencontrées à travers cette courbe.

La courbe de maturité de la S&ST ne se suit pas de la gauche vers la droite, certains sujets sont traités en interdépendance très rapidement et d'autres peuvent être oubliés (loi de la jungle) pendant que certains sont très réglementés.

Un diagnostic doit être mené dans ce cadre afin d'évaluer autant les managers que les pratiques de terrain. Ce diagnostic aide à trouver ses objectifs et donc ses propres indicateurs pro-actifs.

Je travaille beaucoup sur ce sujet depuis plusieurs années et il faut que je trouve le moyen de le partager avec vous car le chemin n'est pas toujours simple à appréhender et il faut le comprendre pour convaincre ses équipes.

@ votre écoute sur les indicateurs

Jérôme

P.S. que dites vous de :

- connaissance des risques

- écarts aux procédures

- initiatives sécurité

- échanges terrain (visites, contacts sécurité)

- Intégration des entreprises extérieures

- situations à risques relevées et corrigées,...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article