Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par safetyfirst

j'ai pris le temps, malgré le refus du sénat de comprendre le compte pénibilité, je vous mets, ci-dessous quelques informations sous forme de tableaux ou logigrammes.

une seconde fois en peu de temps j'y ai perdu mon latin. Il me semble évident que c'est une contrainte de plus pour les entreprises d'autant plus qu'elles ont de taille moyenne à petite et qu'elles ne possèdent pas de fonctions supports...

je me demande si le législateur ne veut pas tuer la fonction sécurité. Aborder la sécurité par la contrainte a ses limites et je pense que l'approche actuelle de normalisation/réglementation (surcharge non directement productive pour les entreprises) n'incite pas à une démarche volontariste en sécurité.

A quoi tient la fonction sécurité et plus largement QHSE aujourd'hui sans les exigences réglementaires ?

bonne lecture

acquisition des points

acquisition des points

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jerome 30/11/2014 13:53

je complète mon point de vue actuel autour des grands groupes par une présence directe et indirecte dans de nombreuses PME. Aujourd'hui, la prévention dans une grande partie des entreprises indépendantes de moins de 100 personnes n'est vécu que par la contrainte réglementaire. Et que dire de consultants IPRP qui facturent entre 3 & 5000€ la mise en place du document unique dans une boîte de 20 personnes.
Notre contexte économique n'est pas simple et la fonction prévention ne gagnera pas ces lettres de noblesse par cette volée de textes.
Nous surchargeons la contrainte qui est vue essentiellement comme administrative et donc peu productive.
Quant à la fonction prévention, le responsable/animateur/... qualité malgré l'absence de contexte légal est légitime par la demande client ce qui n'est pas encore le cas du préventeur sauf exception à travers le MASE ou autres contrats prévention entreprise/sous-traitant.
Etant assez exigeant, je ne suis pas satisfait de la situation actuelle qui reste trop axée sur la peur et peu sur la réalité/prévention/risque.

Henri 30/11/2014 07:44

Jérôme, pour qq'un qui est intéressé par la S&ST je ne comprends ton point de vue exclusivement patronal. Je ne comprends pas plus la "menace" que tu vois sur la fonction prévention S&ST dans l'entreprise de la part du législateur via le CPPP, alors que le législateur vient enfin d'officialiser le Préventeur S&ST* en 2012 (ce qu'on attendait depuis 1989).

* Alors que ni le Préventeur Environnement ni le Préventeur Qualité (puisque la notion de risque est en train d'être introduite dans l'ISO 9001 !) ne sont officialisés....

SVP peux-tu expliciter ta position ?